Trier, classer, organiser

Les 16 et 17 juin prochains, se tiendront les journées d’études :

Colloque – Trier, classer, organiser :

ordonner le monde au Moyen Âge

 

Paris, Maison de la Recherche de la Sorbonne, 28 rue Serpente, salle D323

Journée d’Etude organisée par l’association QUESTES, avec le soutien de l’ED1, de l’UMR 8596 et de l’EA 4349 de l’Université Paris-Sorbonne, ainsi que de l’ED441 et de l’EA4100 de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

contact : j.etudes.questes2017@gmail.com

5.0.2

Continuer la lecture

The Ottoman conquest and knowledge

Les 6 et 7 juillet, se tiendra à Cambridge (Newnham College) un colloque intitulé

The Ottoman conquest and knowledge : a transcultural history

Il est organisé par Alexandra Vukovich et la faculté d’Histoire de l’University of Cambridge.

Argumentaire :

This conference focuses on networks, production, and transmission of knowledge during the Ottoman conquest of the eastern Mediterranean. The aim of this conference is to further our understanding of the ways in which knowledge was transformed, exchanged, diversified, expanded, and suppressed during the period beginning with the Ottoman conquest of the Eastern Mediterranean. The conference and the intended publication, it is hoped, will make an important contribution to the growing body of research that challenges long-held assumptions, prejudices, and misconceptions that the Ottoman Conquest of Byzantium and former Byzantine lands signalled the beginning of a ‘Dark Age’ of the production and exchange of knowledge.
The conference is meant to cover a broad geographical and disciplinary field. Each panel will focus on a different geographical area, with chronologically ordered papers to cover both diverse regions–Europe, the Near East, the Balkans, North Africa, and Muscovy–and a large number of historical questions regarding the effects of the Ottoman Conquest on written culture, book-learning, and the production of knowledge. The conference will engage substantially with questions concerning the mechanics of the transmission of knowledge: the transfer of books and texts from the Byzantine Empire to other parts of the world, the transformation of the built landscape, intermarriage and marriage alliances, exiles and refugees, and diplomatic exchange; and the production of knowledge: through cross-cultural exchange and dialogue, the production and recuperation of texts and written culture, the collection and recuperation of Byzantine learning and knowledge in the wake of the Ottoman Conquest, and the creation and function of networks of knowledge in the Eastern Mediterranean and beyond. Continuer la lecture

Bilan et perspectives sur les encyclopédies médiévales

Du 22 au 24 mai, se tiendra à Louvain-la-Neuve, le colloque :

Bilan et perspectives des études sur les encyclopédies médiévales : Orient-Occident, le ciel, l’homme, le verbe, l’animal

Encyclopédie médiévale image

Programme :

Lundi 22 mai – Salle du Sénat académique, UCL

Accueil : 13h

Session 1. Orient-Occident
Présidence de séance : Godefroid de Callataÿ

14h00 – Sinem Eryılmaz (Madrid, CSIC-CORPI): « The Manipulation of Ancient and Medieval Knowledge in the Ottoman Court »
14h30 – Florence Ninitte (UCL): « Secundum fratrem Vincentium : qu’ont retenu les lecteurs du Speculum historiale au sujet de l’Islam ? »
15h – Discussion
– 15h30 pause café –

Présidence de séance : Mattia Cavagna

16h00 – Sébastien Moureau (UCL / Warburg Institute): « La transmission de l’alchimie arabe dans l’Occident latin au Moyen Âge »
16h30 – Jean-Charles Ducène (EPHE, Paris): « La géographie dans les encyclopédies mameloukes (XIIIe- XIVe s.) : entre vision gée du monde et mise à jour »
17h00 – Baudouin Van den Abeele (UCL): « Encyclopédies du Moyen Âge latin : projets et priorités »
17h30 – Discussion

– 19h00 Banquet –

Mardi 23 mai – Salle du Sénat académique, UCL

Session 2. L’homme
Présidence de séance : Baudouin Van den Abeele

10h30 – Grégory Clesse (Universität Köln): « Fièvres, urines et diètes : l’autorité d’Isaac Israeli dans les compilations latines »
11h00 – Giuseppe Zarra (UCL): « Il Thesaurus pauperum e l’enciclopedismo medievale »
11h30 – Iolanda Ventura (Orléans, CNRS): « Aristotélisme et Galénisme dans la culture encyclopédique »
12h00 – Discussion
– 12h30 lunch –

Session 3. Le verbe
Présidence de séance: Thibaut Radomme

14h00 – Joëlle Ducos (Université Paris-Sorbonne): « L’encyclopédie au carrefour des langues : l’exemple du De proprietatibus rerum de Barthélemy l’Anglais »
14h30 – Lorenzo Mainini (La Sapienza, Università di Roma): «La science vernaculaire en Italie: entre Dante Alighieri et la culture des praticiens (XIIIe-XVe s.) »
15h00 – Discussion

Présidence de séance : Grégory Clesse

16h00 – Bastien Kindt (UCL) – Françoise Van Haeperen (UCL): « La concordance lemmatisée en ligne du Suidae lexicon (Proemium et Alpha) »
16h30 – Mattia Cavagna (UCL): « Pierre Farget, réviseur de Jean Corbechon. Une enquête sur les éditions imprimées du Livre des propriétés des choses (1482-1556) »
17h00 – Discussion

– 19h00 Repas

Mercredi 24 mai – Cambron-Casteau

Session 4. Le ciel

10h15 – mot d’accueil d’Eric Domb, directeur de Pairi Daiza

Présidence de séance : Florence Ninitte

10h30 – Charles Burnett (The Warburg Institute, London): « The Liber novem iudicum, an astrological encyclopedia ? »
11h00 – Godefroid de Callataÿ (UCL) – Liana Saif (UCL / Oriental Ins- titute, Oxford): « The Astrological and Prophetical Cycles in the Pseudo-Aristotelian Hermetica and in the Ikhwān al-Ṣafā’ »
11h30 – David Juste (Bayerische Akademie München): « Latin Astrological Manuscripts : A Brief Overview »
12h – Discussion
– 12h30 lunch –

Session 5. Les animaux
Présidence de séance: Godefroid de Callataÿ

14h00 – Meyssa Ben Saad (Université Paris Diderot) : « Spécificité et influence du savant polygraphe al-Jāḥiẓ (776-868) dans la zoologie arabe médiévale »
14h30 – Philippe Provençal (Københavns Universitet): « Les informations zoologiques trouvées dans les encyclopédies arabes du XIIIe et XIVe siècles »
15h00 – Thierry Buquet (Université de Caen): « Nouveaux apports des encyclopédies médiévales sur la connaissance de la faune exotique »
15h30 – Discussion
16h00 – Visite guidée du Parc Pairi Daiza

Contact : godefroid.decallatay@uclouvain.be

The Architecture of the Christian Holy Land

Kathryn Blair Moore, The Architecture of the Christian Holy Land. Reception from Late Antiquity through the Renaissance, Cambridge, Cambridge University Press, 2017.

 

In the absence of the bodies of Christ and Mary, architecture took on a special representational role during the Christian Middle Ages, marking out sites associated with the bodily presence of the dominant figures of the religion. Throughout this period, buildings were reinterpreted in relation to the mediating role of textual and pictorial representations that shaped the pilgrimage experience across expansive geographies. In this study, Kathryn Blair Moore challenges fundamental ideas within architectural history regarding the origins and significance of European recreations of buildings in Jerusalem, Bethlehem, and Nazareth. From these conceptual foundations, she traces and re-interprets the significance of the architecture of the Holy Land within changing religious and political contexts, from the First Crusade and the emergence of the Franciscan Custody of the Holy Land to the anti-Islamic crusade movements of the Renaissance, as well as the Reformation.

Continuer la lecture

Barbarians

“Barbarians” in Ancient Civilizations

Journée d’étude organisée par Yang Huang (IEA de Paris) et Anca Dan (Labex TransferS, CNRS- ENS Paris), avec le soutien de l’Institut d’études avancées de Paris, du Labex TransferS et de l’Université Fudan de Shanghai.

23 juin 2017 09:00 – 18:30

Institut d’études avancées de Paris
Hôtel de Lauzun
17 quai d’Anjou
75004 Paris
information@paris-iea.fr

Présentation

Le « barbare » semble être une notion très répandue dans le monde ancien et au-delà. Les civilisations pré-modernes de la Chine, du Proche et du Moyen Orient, de la Grèce, de Rome, de l’Islam et de l’Europe médiévale utilisent des mots comme « barbaros » ou d’autres stratégies pour exprimer une telle altérité. Il est donc possible de discuter cette notion dans la perspective des études comparatistes et de Kulturtransfer.
Cette journée d’étude rassemble des spécialistes de différentes cultures anciennes, médiévales et modernes qui tenteront de répondre à des questions comme : « Qu’est-ce que ‘barbare’ ? Dans quelles circonstances une telle notion apparaît-elle ? Avec quelles implications pour la définition de soi et de l’identité ethnique des sociétés concernées ? »
Les discussions permettront d’aborder de manière critique des concepts comme impérialisme, colonisation, acculturation et transferts culturels.

Continuer la lecture

Le voyage au Moyen Âge

Vient de paraître :

Le voyage au Moyen Âge : description du monde et quête individuelle

Sous la direction de Damien Coulon et Christine Gadrat-Ouerfelli, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2017.

Présentation : Les recherches sur les récits de voyage médiévaux connaissent actuellement un renouveau des perspectives envisagées, qui situent ces textes dans des contextes et des problématiques renouvelés. Les dix contributions présentes dans ce volume explorent deux pistes : d’une part les liens entre récits de voyage et géographie, d’autre part la place de ces récits dans le développement d’une quête du « moi » au cours du Moyen Âge. La frontière entre récit viatique et traité de géographie est floue et les définitions de ces deux domaines demeurent poreuses tout au long du Moyen Âge. De la même façon, la place que tient l’écriture du voyage dans la naissance de l’autobiographie est significative et l’histoire de ces deux genres littéraires se croise fréquemment. Ces deux aspects, souvent opposés, rarement rassemblés, ne sont cependant pas antinomiques, mais méritent d’être examinés de façon conjointe. En effet, le voyageur, confronté à des lieux et des expériences nouveaux, qui viennent enrichir les connaissances géographiques, est aussi amené à un retour sur soi et à un questionnement sur son identité.

Table des matières :

Introduction (D. Coulon et C. Gadrat-Ouerfelli)

Récits de voyage et écritures géographiques

  • Julia Roumier : Savoir géographique, encyclopédie et récit de voyage dans le Libro ultramarino : traduction et remaniement de Jacques de Vitry et d’Odorico de Pordenone (fin du XIVe siècle).
  • Marianne O’Doherty : Convergence entre récit de voyage et géographie : la version latine « Vulgate » du Livre de Jean de Mandeville.
  • Nathalie Bouloux : Le statut des récits de voyage dans la géographie humaniste du XVe siècle.

Voyage et expérience du monde

  • Elisabeth Malamut : Le voyage en Serbie de Nicéphore Grégoras (1327).
  • Yann Dejugnat : Voyage et géographie dans la littérature de la riḥla : du rejet à la convergence (XIIe-XIVe siècle).
  • Christine Gadrat-Ouerfelli : Identité(s) d’un voyageur médiéval : Ludolf de Sudheim.
  • Emmanuelle Vagnon : L’apport du pèlerinage en Terre sainte au savoir géographique : le cas de Bernhard von Breydenbach.

Voyage et processus d’individuation

  • Benoît Tock : Une translation autobiographique au XIIe siècle : Gautier d’Arrouaise et la Translatio sanctae Monicae.
  • Damien Coulon : Le pèlerinage au Purgatoire de saint Patrick de Ramon de Perellós ou la conscience de soi à travers un récit recomposé.
  • Béatrice Dansette : Le récit de pèlerinage de Nompar de Caumont (1419-1420) : expression d’un processus d’individuation?

Conclusions (Patrick Gautier Dalché)

Nouveaux regards sur la représentation de l’espace

Après une première journée organisée l’an dernier, une nouvelle journée d’études est organisée à Orléans le 19 mai prochain :

« Nouveaux regards sur la représentation de l’espace du Moyen Âge à la Renaissance »

Lieu : Studium, Hôtel Dupanloup, salle Max Jacob, 1 rue Dupanloup 45000 Orléans
Organisation : Juliette Dumasy (POLEN, Univ. Orléans) et Camille Serchuk (South Connecticut State University, USA) avec le soutien du laboratoire POLEN de l’Université d’Orléans.

Programme :

10h-10h15 : Accueil et introduction, par Camille Serchuk et Juliette Dumasy

10h15-10h45 : Emmanuelle Vagnon (CNRS-LAMOP), « De la vignette urbaine à la carte locale : la mémoire des lieux dans les récits de pèlerinage médiévaux »

10h45-11h15 : Nathalie Bouloux (CESR, U. Tours) : « La fonction de quelques cartes locales italiennes (fin XIIIe-fin XVe siècle) »

11h15-11h30 : discussion

11h30-12h : Christophe Spéroni (POLEN, U. Orléans) : « Une ville à géométrie variable : « pourtraicts » et plans d’Orléans du XVIe au XVIIIe siècle »

12h-12h30 : discussion

14h-14h30 : Armelle Querrien (CNRS-LAMOP) : « Principes et instruments pour le lever de territoires chez Bertrand Boysset »

14h30-15h : Françoise Michaud-Fréjaville (POLEN, U. Orléans) : « L’archevêque de Bourges et sa terre de Cornusse : image et textes entre Berry et Bourbonnais (fin du XVe siècle) »

15h-15h30 : discussion et pause

15h30-16h : Anthony Gerbino (Manchester University) : titre à venir

16h-17h : discussion et propos conclusif de Nicolas Verdier (CNRS, EHESS)

Cultures de l’autre

Le dernier numéro (35, 2017) de Questes (revue d’études médiévales publiant des articles de jeunes chercheurs) porte sur

Cultures de l’autre : rencontre, rejet, échange

Table des matières:

  • Yasmina Foehr-Janssens
    Les cultures de l’autre en questions : « penser-à-l’autre » et présence du féminin
  • Viviane Griveau-Genest et Pauline Guena
    Culture de l’autre : introduction
  • Adrien Carbonnet
    « Comme estranges personnes » : à la rencontre de l’Autre à Arras (1479–1484)
  • Jonathan Bloch
    Ces étrangers d’à-côté : le stéréotype du milicien flamand sous la plume du chroniqueur picard Enguerran de Monstrelet
  • Marco Robecchi
    Entre humanité et bestialité : Riccold de Montecroix face à l’autre dans son voyage
  • Florian Besson
    Ce qui circule : mots et cadeaux entre échange et rejet dans l’Orient des croisades
  • Cristina Dusio et Marco Robecchi
    « Baudaire » et la littérature médiévale de l’Occident chrétien : entre mythe et géographie. Le cas de la Bataille Loquifer
  • Jean-David Richaud
    Être dirigé par l’Autre : les Turcs au Moyen-Orient (xie–xiie siècles)
  • Camille Carnaille
    Les émotions face à l’altérité
  • Viviane Griveau-Genest et Pauline Guena
    Culture de l’autre : éléments bibliographiques

Tous les articles sont disponibles en texte intégral en ligne sur le site de Questes.

Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales

La connaissance des animaux participe de la connaissance du monde. Un colloque s’intéresse en particulier aux animaux aquatiques, parfois imaginaires, qui peuplent les mers septentrionales de l’Antiquité à l’époque moderne :

Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales. Imaginer, connaître, exploiter, de l’Antiquité à 1600

Cerisy-la-Salle, 31 mai – 3 juin 2017. Colloque organisé par le CRAHAM.

Argumentaire:

Consacré à l’histoire des poissons, monstres et mammifères aquatiques des mers septentrionales (Manche, mer du Nord, mer Baltique, mer de Norvège, Atlantique Nord), de l’Antiquité à 1600, ce colloque s’inscrit dans le cycle dédié à la Normandie médiévale et s’adresse, au-delà des spécialistes qui interviendront, à toutes les personnes intéressées par les animaux marins.

Il s’agira, tout d’abord, d’étudier la construction des savoirs sur la faune marine du Nord depuis la fin de l’Antiquité, notamment à travers les encyclopédies médiévales : comment nommer, classifier et décrire des espèces rares, parfois perçues comme des montres marins ? Ces animaux étranges sont aussi convoqués dans les chroniques et la littérature, naviguant entre véracité et imaginaire, contribuant tour à tour à la construction d’une réalité embellie ou d’un merveilleux authentique. Ils sont à l’origine d’une tradition iconographique féconde, dans laquelle les monstres marins et autres chimères « inventées » ou « réinventées » au Moyen Âge vont peupler les représentations des mers septentrionales pour y incarner l’inconnu et l’altérité de ces régions lointaines.

Quant à l’exploitation des animaux marins par l’homme, elle sera notamment envisagée à travers la pêche, la consommation des poissons ou le commerce de matières liées à l’artisanat (ivoire de morse, coquillages à pourpre, etc.). En dernier lieu, une attention toute particulière sera portée à l’histoire des baleines ainsi qu’à l’évolution de leur démographie dans l’Atlantique Nord. Continuer la lecture

De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber

Vient de paraître :

Pseudo-Bède, De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber. La création du monde céleste et terrestre, traduction et édition de Mylène Pradel-Baquerre, Cécile Biasi et Amand Gévaudan, sous la direction de Béatrice Bakhouche, Paris, Classiques Garnier, 2017.

Le De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber, attribué à tort à Bède, est un texte curieux, qui, élaboré en milieu monastique au xie ou xiie siècle, présente peu de références scripturaires, mais renseigne sur la réception médiévale des textes scientifiques et philosophiques latins d’époque tardive.

L’oeuvre se compose de deux parties :

I. De mundo

  1. De terra
  2. Aqua
  3. Aer
  4. Aether

II. De anima

  1. De anima humana
  2. De origine animarum
  3. De anima mundi
  4. Item de animarum origine secundum alios
  5. Item de animarum origine secundum alios
  6. De cetera animarum origine

La table des matières complète de cette édition est consultable ici.

Les ambassadeurs dans le monde musulman médiéval

Un séminaire « inter-laboratoires » (LA3M et IREMAM, Aix-en-Provence) porte sur :

Les ambassadeurs dans le monde musulman médiéval

(VIIIe-début XVIe siècle)

Argumentaire :

Si les échanges diplomatiques dans le monde méditerranéen médiéval ont fait l’objet de nombreuses études, la question des acteurs de la diplomatie n’a été abordée que dans le monde latin ; le Dâr al-Islam est en revanche resté quelque peu à l’écart de ce renouvellement historiographique, malgré la publication d’un petit nombre de travaux ponctuels, en particulier dans le cadre du projet  mené par le groupe de recherche de l’IFAO dirigé par Denise Aigle et Sylvie Denoix sur La paix : concepts, pratiques et systèmes politiques. Partant de ce constat et dans le prolongement de ces recherches, nous envisageons de conduire la réflexion à l’échelle du monde musulman, mais aussi dans ses rapports avec le monde extérieur, à savoir avec le monde latin, Byzance et les Mongols.

En faisant appel à toute sorte de documentation produite dans le monde musulman et également issue du monde latin, on s’interrogera sur l’existence d’une figure de l’ambassadeur/envoyé/émissaire (safîr, rasûl, mab‘ûth), celui qui porte la parole du souverain musulman. Dans quel milieu sont-ils recrutés ? Quels critères président à leur choix : leur proximité avec le souverain, la langue, leur connaissance du pays, les affaires qu’ils y mènent, leurs réseaux ? Quelles sont les limites de leur pouvoir dans les négociations et les moyens mis à leur disposition pour effectuer leurs missions ? Continuer la lecture

Le voyage dans l’Antiquité tardive

Vient de paraître un numéro de la revue Antiquité tardive (t. 24, 2016, parution en 2017), consacré à :

Le voyage dans l’Antiquité tardive : réalités et images

Table des matières :

G. Cantino Wataghin, J.-P. Caillet, Iter facere

1  Comment voyage-t-on ?

 • Itinéraires et cursus publicus

R. J. A. Talbert, Visions of travel and their realization

P. Basso, La viabilità tardoantica: riflessioni e problemi aperti

S. Guédon, Passer la frontière. L’exemple africain

L. di Paola, Il cursus publicus in età tardoantica: storia di un servizio di stato tra conservazione e mutamento Continuer la lecture

Mandeville

Vient de paraître un nouveau volume sur Jean de Mandeville :

Tobienne, Jr., Francis, Mandeville’s Travails : Merging Travel, Theory, and Commentary, Newark, University of Delaware Press, 2016.

Présentation :

This book offers a critical methodology for analyzing travel literature. The subject of travel literature, as well as travel literatures, have not always been regarded with respect or given much critical attention. In order to amend this lack of positive reception, I analyze the late medieval text Mandeville’s Travels, specifically the Cotton MS. This text, though not overly popular currently, was among the most popular pieces of literature for well beyond its fourteenth century inception in some 300 manuscripts divided into three groups as well as early printed editions; further, this text offers a way in which to approach other pieces of travel literature. To facilitate this critical process I propose a 7-part method: 1. Identify and Define the Problem, 2. Make Observations, 3. Look for Regularities, 4. Wonder Why Regularities Exist, 5. Propose a Hypothesis, 6. Use an Experiment and 7. Have Reproducible Results. Of note, Mandeville’s Travels is both the impetus behind this 7-part method, as well as the object of study. Thus, I showcase how each element of the 7-part method is at play in the text, even as I argue for the text’s importance within Medieval Studies. Also included in this examination is the application of this 7-part method to medieval and post-period pieces of literature. The book culminates in an argument for the canonization and importance of Mandeville’s Travels in and beyond Medieval Studies.

Table des matières :

  1. Travel as ideological belief
  2. Problems, observations, and memory
  3. Regularities and Hypothesis
  4. Recorded experiment and reproducibility
  5. (A) Heuristic

Philippe de Mézières et l’Europe

Vient de paraître :

Philippe de Mézières et l’Europe. Nouvelle histoire, nouveaux espaces, nouveaux langages, éd. Joël Blanchard et Renate Blumenfeld-Kosinski, Genève, Droz, 2017 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance, 140).

Présentation:

Chevalier dévoreur d’espace, zélateur infatigable de la croisade, homme sans frontières, conseiller des princes, Philippe de Mézières est l’illustration exemplaire d’une certaine idée de l’Europe. Le mot n’existe pas au Moyen Age dans son acception moderne : la diversité des langues et des intérêts laisse peu de place à une interprétation unique. Face aux assauts des Infidèles, aux guerres et aux épidémies, la chrétienté s’interroge, cherche à se réformer, cartographie ses angoisses et tente de se ressourcer et d’atteindre à une rédemption salvatrice. Pour Mézières, l’Europe est un kaléidoscope dans lequel il voit et dénonce trahisons et querelles ; mais au-delà de ce constat amer, il veut croire en un souffle nouveau qui rassemble et mette en marche ce grand corps désuni.

Continuer la lecture

Odorico da Pordenone

Une édition critique du récit de voyage d’Odoric de Pordenone vient de paraître :

Odorico da Pordenone, Relatio de mirabilibus orientalius Tatarorum, éd. Annalia Marchisio, Florence, Edizioni del Galluzzo, 2016 (coll. Edizione nazionale dei testi mediolatini d’Italia, 41).

Ce récit, pourtant bien connu de tous ceux qui s’intéressent aux voyages au Moyen Âge, n’était jusque-là pas disponible en édition critique et il était malaisé de s’y retrouver entre les différentes versions, dont peu étaient d’ailleurs éditées correctement.

Il est vrai qu’il existe un grand nombre de manuscrits de ce récit, répartis en plusieurs versions et rédactions latines, mais aussi dans des traductions vernaculaires (toscan, vénitien, français, allemand, castillan et gaëlique).

Ce volume s’occupe uniquement des versions latines, qui sont au nombre de neuf. Après avoir décrit les manuscrits latins, l’éditrice retrace la tradition manuscrite de ce texte, en identifiant les différentes rédactions et en les articulant les unes aux autres.

Suit alors l’édition critique des différentes versions, pourvue d’un apparat critique très complet.

Il ne s’agit pas seulement d’une nouvelle édition d’un texte bien connu, mais de la première vraie édition critique de ce récit. Les chercheurs disposent enfin d’un texte sûr, fiable et lisible pour l’un des récits de voyage les plus populaires à la fin du Moyen Âge. L’éditrice doit être félicitée pour le grand effort que ce travail a dû représenter et pour l’avoir mené à terme, alors que les tentatives faites par le passé n’ont jamais abouti.