Marco Polo, Le Devisement du monde

Une nouvelle édition et traduction du livre de Marco Polo vient de paraître :

Marco Polo, Le devisement du monde, version franco-italienne, édition et traduction par Joël Blanchard et Michel Quereuil, avec la collaboration de Thomas Tanase, Genève, Droz, coll. Texte courant, 2019.

Ce volume propose une édition critique de la version en franco-italien, considérée comme la plus proche de l’original perdu, accompagnée en vis à vis d’une traduction en français moderne.

L’introduction d’une soixantaine de pages, qui précède le texte, donne pleinement la mesure de ce que fut le livre de Marco Polo, en le replaçant dans son contexte, mais aussi en analysant son statut (“un récit géographique”), ses particularités et sa portée.

L’édition du texte en franco-italien s’appuie sur le manuscrit subsistant (Paris, Bibliothèque nationale de France, fr. 1116). Pour la première fois est proposée une traduction qui repose sur une version du texte ayant réellement existé, et non sur un assemblage de plusieurs versions. Les lecteurs auront ainsi accès au texte tel qu’il a été composé et a circulé au début du XIVe siècle et non à un texte hybride n’ayant jamais été lu par quiconque au Moyen Âge.

Les notes qui accompagnent l’édition du texte en franco-italien se limitent à signaler les corrections apportées au texte et la place réduite qu’elles occupent en bas de page ne gêne en rien la lecture. La traduction est quant à elle plus abondamment annotée – les notes se trouvant en fin de volume – afin d’identifier les noms et les lieux et d’expliciter les événements ou les phénomènes relatés dans le récit. Ces notes-ci fournissent une sorte de commentaire suivi du texte de Marco Polo.

Le volume contient également un index des noms propres, un glossaire des poids et mesures et des cartes retraçant les voyages des Polo à travers l’Asie et en Chine.

L’ensemble du volume répond au double objectif de qualité scientifique et d’accessibilité pour un large public d’étudiants et de chercheurs. Il prendra place parmi les ouvrages indispensables de la bibliographie polienne, pourtant déjà abondante.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.