L’itinérance de la cour

Vient de paraître:

Boris Bove, Alain Salamagne, Caroline zum Kolk (dir.), L’itinérance de la cour en France et en Europe (Moyen Âge – XIXe siècle), Villeneuve d’Ascq, Septentrion, 2021

Dès le Haut Moyen Âge, la cour de France observe une pratique qui frappe par son ampleur et sa persistance à travers les siècles : elle se déplace régulièrement d’une résidence à l’autre et traverse parfois le pays entier dans le cadre de grands voyages. Ce mode de vie a laissé des témoignages émerveillés des contemporains qui assistaient au passage d’un cortège dont la taille pouvait atteindre 14 000 personnes.

Peu étudiée, cette pratique du pouvoir est au cœur du présent ouvrage qui explore la mobilité royale sur le temps long et dans une perspective comparative. Il permet de mieux appréhender les effets de l’itinérance sur la vie politique et sociale ainsi que sur la cour royale qui en a été profondément marquée. L’histoire des déplacements est révisée grâce à une étude statistique inédite portant sur cinq siècles ; ses particularités émergent d’enquêtes dédiées à d’autres cours européennes et à la mobilité de grands courtisans.

En s’inscrivant dans la recherche sur les pratiques du pouvoir, les dix-huit études réunies dans cet ouvrage proposent un regard neuf sur une tradition indissociable de l’histoire politique française et européenne.

Table des matières :

Introduction, Caroline zum Kolk

La mobilité royale au prisme des itinéraires du roi (1180-1792), Boris Bove & Caroline zum Kolk

Les enjeux de l’itinérance

L’économie des voyages de la cour impériale d’Hadrien à Justinien, Sylvain Destephen

Un détournement des codes de l’itinérance carolingienne : les déplacements surveillés de Charles le Simple (927-929), Martin Gravel

L’impact économique de l’itinérance royale sous Philippe IV le Bel, Élisabeth Lalou

L’itinérance des rois et empereurs dans l’Empire, XIVe-XVe siècles, Pierre Monnet

Voyager et communiquer : les itinérances curiales viennoises au travers de la gazette de Vienne (1703-1780), Éric Hassler

L’itinérance des courtisans

Diplomatie et itinérance curiale. Cinq ambassades des rois d’Aragon en France (premier tiers du XIVe siècle), Stéphane Péquignot

Convergence ou divergence ? Le problème de l’itinérance de la cour royale et des représentants pontificaux en Hongrie (XIIIe – début du XIVe siècle), Gergely Kiss

La cour itinérante de Marguerite de France, comtesse de Flandre, d’Artois et de Bourgogne (v. 1310-1382), Jean-Baptiste Santamaria

Ippolito d’Este et l’itinérance curiale (1536-1549), Jean Sénié

Les conditions pratiques de l’itinérance

Recevoir la cour au château (1400-1550), Alain Salamagne

Les mobilités curiales en Hainaut, de Guillaume Ier d’Avesnes à Guillaume IV de Bavière, Ludovic Nys

L’itinérance des rois, reines et infants d’Aragon de la fin du Moyen Âge et la gestion administrative et comptable de leur consommation alimentaire, Alexandra Beauchamp

Des campements militaires aux « plaisirs » : la gestion des déplacements de la cour de France au XVIIe siècle, Bénédicte Lecarpentier-Bertrand

Brefs aperçus de l’itinérance de Louis XIV : horaires, logements, sustentation et locomotion, Christophe Levantal

La mobilité d’une cour sédentaire

Un outil : la carte-itinéraire de Versailles à Fontainebleau pour l’usage du jeune Louis XV en août 1724, Pascale Mormiche

Les échappées de Louis XVI. Itinérance curiale et mobilité royale (1774-1792), Benoît Carré

L’empereur voyage : l’itinérance curiale sous le règne de Napoléon III (1852-1870), Xavier Mauduit

Conclusions, Boris Bove


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.