La Bible dite « de Marco Polo »

Une autre exposition se tient actuellement en liaison avec le thème des voyages au Moyen Âge. Il s’agit de la présentation au public du manuscrit Pluteo III capsula 1 de la Bibliothèque Medicea Laurenziana de Florence, surnommé la « Bible de Marco Polo ».

On peut voir cette exposition, intitulée « In via, in saecula. La Bible de Marco Polo entre Europe et Chine » du 6 novembre au 15 décembre 2014 à la Bibliothèque Royale de Belgique (Bruxelles). Elle est organisée par la Fondation pour les sciences religieuses Jean XXIII.

La Bible dite de Marco Polo est une Bible portative parisienne du XIIIe siècle, du type de celles que les membres des ordres mendiants emportaient avec eux dans leurs déplacements. Plusieurs missionnaires franciscains se sont rendus en Chine au XIIIe et au XIVe siècles ; on pense en particulier à Jean de Montecorvino et aux frères qui l’ont accompagné et ont fondé avec lui la province catholique de Chine. Il est possible que l’un d’entre eux ait été le porteur de cette Bible, restée par la suite sur place – c’est une hypothèse plus probable que celle qui ferait de Marco Polo le propriétaire d’un tel volume.

Ce livre est resté en Chine jusqu’en 1685, lorsque le jésuite Philippe Couplet, de retour de ce pays, fit don au grand duc de Toscane Cosme III de Médicis de plusieurs manuscrits chinois accompagnés de cette Bible, qu’il dit avoir trouvée dans la bibliothèque d’une famille noble chinoise qui la conservait depuis plusieurs siècles.

Le manuscrit nous est parvenu en mauvais état et a nécessité des opérations de restauration, conduites conjointement par la Fondation Jean XXIII et la Bibliothèque Laurenziana, qui annoncent également la publication d’un facsimile accompagné d’un volume d’étude.

L’exposition s’est ouverte par une journée d’études, dont le programme est disponible ici.

Quoi qu’il en soit de l’attribution de cette Bible, elle constitue un témoignage rare de la présence de religieux latins en Chine au Moyen Âge.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.