Ambassadeurs “entre mondes éloignés”

Les ambassadeurs sont des voyageurs par excellence, surtout quand ils remplissent des missions les conduisant vers des pays lointains. Le voyage, le déplacement est constitutif de leur fonction, même si les documents qui nous renseignent sur les relations diplomatiques comportent rarement des informations sur le voyage en lui-même.

Les Presses Universitaires de Rennes font paraître un volume collectif, réuni par Nicolas Drocourt, sur ces ambassadeurs “entre mondes éloignés” :

ambassadeurs001

La figure de l’ambassadeur entre mondes éloignés : Ambassadeurs, envoyés officiels et représentations diplomatiques entre Orient islamique, Occident latin et Orient chrétien (XIe-XVIe siècle), Rennes, 2015, coll. “enquêtes et documents” n°51.

Les différentes contributions de ce volume s’intéressent principalement aux ambassadeurs, à leur identité, à leurs fonctions, à leur formation et à leur statut social, davantage qu’aux négociations diplomatiques.

Sur le site des PUR, on peut trouver accessibles en ligne l’introduction, la table des matières, la présentation des auteurs, les résumés des contributions, ainsi que la 4e de couverture.

Je reproduis ici la table des matières :

– Nicolas Drocourt : Introduction

– Thomas Tanase : Les envoyés pontificaux en Orient au XIIIe siècle: ambassadeurs ou missionnaires ?

– Isabelle Augé : Les ambassadeurs chez les chroniqueurs arméniens du XIIIe siècle

– Radu G. Paǔn : “Ambassadeurs”, “émissaires” et autres. Vocabulaire et pratiques de la diplomatie au carrefour des langues (principautés de Valachie et de Moldavie, XVe-XVIe siècles)

– Elisabeth Malamut : La figure de l’ambassadeur byzantin auprès des Ottomans dans la première moitié du XVe siècle

– Mohamed Ouerfelli : Les ambassadeurs pisans dans le monde musulmans (l’Egypte et le Maghreb, XIIe-XIVe siècle)

– Eric Vallet : Les messagers du grand large. Ambassades et ambassadeurs entre mer Rouge et océan Indien (VIIIe-XVe siècle)

– Maria Pia Pedani : Muslim ambassadors to Venice up to the 16th century

– John Tolan : Conclusions

– Résumés

– Abstracts

– Les auteurs


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.