Pays bourguignons et Orient

Vient de paraître l’ouvrage suivant :

Alain Marchandisse et Gilles Docquier (éd.), Pays bourguignons et Orient : diplomatie, conflits, pèlerinages, échanges (XIVe-XVIe siècles), Neuchâtel, 2016 (Publication du Centre européen d’études bourguignonnes, 56).

Présentation :

C’est en septembre 2015 que se tenaient conjointement à Mariemont et à Bruxelles, les 56e Rencontres du Centre européen d’études bourguignonnes, sous l’intitulé « Pays bourguignons et Orient : diplomatie, conflits, pèlerinages, échanges (XIVe-XVIe siècles) ». Cette démarche s’inscrivait dans le prolongement – axé sur une période particulièrement riche pour nos territoires – des réflexions synthétisées par l’exposition « Mémoires d’Orient. Du Hainaut à Héliopolis » qui s’était tenue au Musée royal de Mariemont en 2010. Un an plus tard donc, les actes de ce colloque international sont dès à présent disponibles. La publication regroupe treize contributions livrant un regard inédit sur les contacts, tantôt conflictuels, tantôt emplis de curiosité (voire d’admiration), échangés de part et d’autre de la Méditerranée. Réalisées par divers spécialistes de l’époque des ducs Valois de Bourgogne et de leurs successeurs Habsbourg, les différentes études s’intéressent, notamment, aux nouvelles en provenance du monde oriental à la cour de Bourgogne, à l’intérêt du duc Philippe le Bon pour l’artillerie ottomane, du possible voyage en Terre sainte par le célèbre peintre Jean Van Eyck, des missions diplomatiques d’un ambassadeur de Charles Quint à Constantinople. Autant de thèmes passionnants qui nous permettent de faire le point des connaissances actuelles sur la diversité et la complexité de ces relations établies au tournant du Moyen Âge et de la première Modernité.

Table des matières :

Allocution, par Alain Marchandisse

Jean-Charles Ducène, Les Pays-Bas bourguignons dans les sources orientales.

Jacques Paviot, Les « Nouvelles de Levant » à la cour de Bourgogne.

Gisela Naegle, Pleurer, convaincre et réformer. Défaites militaires, projets de croisade et réformation du monde dans l’espace bourguignon (XIVe-XVe siècles).

Jaroslav Svatek, L’idéal du souverain oriental dans le récit de Bertrandon de La Broquère.

Hilmi Kaçar, A Comparison of Ottoman and Burgundian Narratives on the Battle of Varna (1444).

Bertrand Schnerb, Vie et mort d’un combattant de Nicopolis : Enguerrand VII, seigneur de Coucy.

Ludovic Nys, Jean Van Eyck et Jérusalem.

Michael Depreter, A la faiçon de Turquie. Philippe le Bon et l’artillerie ottomane : de l’admiration à la désillusion ?

Matthieu Marchal, Voyages et conflits militaires au Proche-Orient dans la mise en prose bourguignonne de Florent et Octavien.

Bertrand Haquette, Pèlerinages artésiens en Terre sainte à la fin du Moyen Âge.

Alexia Lagast, Polémique ou neutralité ? La représentation de Mahomet dans les récits de voyage de Josse de Ghistelles (1481-1485) et de Bernhard von Breydenbach (1483-1484).

Marie-Cécile Bruwier, Gilles Docquier, Alain Marchandisse, En tous quartiers ou j’ay esté. Le récit de pèlerinage de Georges Lengherand, mayeur de Mons (1486-1487) : une esquisse.

Louis Sicking, Alain Servantie, L’origine de la diplomatie impériale à la cour ottomane. Les missions de Corneille de Schepper, ambassadeur habsbourgeois à Constantinople, 1533-1534.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.