Philippe de Mézières et l’Europe

Vient de paraître :

Philippe de Mézières et l’Europe. Nouvelle histoire, nouveaux espaces, nouveaux langages, éd. Joël Blanchard et Renate Blumenfeld-Kosinski, Genève, Droz, 2017 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance, 140).

Présentation:

Chevalier dévoreur d’espace, zélateur infatigable de la croisade, homme sans frontières, conseiller des princes, Philippe de Mézières est l’illustration exemplaire d’une certaine idée de l’Europe. Le mot n’existe pas au Moyen Age dans son acception moderne : la diversité des langues et des intérêts laisse peu de place à une interprétation unique. Face aux assauts des Infidèles, aux guerres et aux épidémies, la chrétienté s’interroge, cherche à se réformer, cartographie ses angoisses et tente de se ressourcer et d’atteindre à une rédemption salvatrice. Pour Mézières, l’Europe est un kaléidoscope dans lequel il voit et dénonce trahisons et querelles ; mais au-delà de ce constat amer, il veut croire en un souffle nouveau qui rassemble et mette en marche ce grand corps désuni.

Table des matières:

Liminaire, Joël Blanchard et Renate Blumenfeld-Kosinski

Introduction, Joël Blanchard

I – L’EUROPE, UN CONCEPT MULTIFORME ?

• Klaus OSCHEMA : De l’universalisme périmé au refuge de la chrétienté : l’« Europe » de Philippe de Mézières

• Anne Hélène MILLER : Géographies rêvées et vécues : les Europes de Philippe de Mézières

• Kiril PETKOV : Past future? Time, space, identity, and the project of Europe in Philippe de Mézières

• Christine GADRAT-OUERFELLI : Decima pars non sumus : la place de l’Europe dans le monde selon les voyageurs médiévaux

• Benoît GRÉVIN : L’Europe des langues au temps de Philippe de Mézières

II – AVENTURES EUROPÉENNES ?

• Pierre MONNET : L’Europe de Charles IV de Luxembourg : un espace, un système, une culture?

• François FORONDA : L’Espagne dans le Songe du Viel Pelerin : une expérience et une rencontre

• Émilie ROSENBLIEH : Les conciles réformateurs de la première moitié du XVe siècle, des assemblées européennes ?

• Catherine GAULLIER-BOUGASSAS : La postérité européenne du Choix des maximes et de dits sages de Mubassir Al Fatik : une translatio pour célébrer l’Europe et ses origines ?

• Sylvain PIRON : L’Europe d’Opicino

III – L’EUROPE FILLE DE LA CROISADE ?

• Philippe BUC : L’Epistre lamentable au regard de l’exégèse et de la tradition des croisades

• Kevin BROWNLEE : The Languages of History in Philippe de Mézières and Jean Froissart

• Camille ROUXPETEL : D’or ou de pourriture, les pommes de Philippe de Mézières

• Antoine CALVET : L’Oratio tragedica, une apologie inédite de la croisade

• Joël BLANCHARD et Antoine CALVET : Philippe de Mézières, l’Oratio tragedica, Prologus édition et traduction

• Yves COATIVY : Un « lieu de mémoire breton » : les fragments du Songe du Viel Pelerin de Philippe de Mézières

Index

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.