De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber

Vient de paraître :

Pseudo-Bède, De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber. La création du monde céleste et terrestre, traduction et édition de Mylène Pradel-Baquerre, Cécile Biasi et Amand Gévaudan, sous la direction de Béatrice Bakhouche, Paris, Classiques Garnier, 2017.

Le De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber, attribué à tort à Bède, est un texte curieux, qui, élaboré en milieu monastique au xie ou xiie siècle, présente peu de références scripturaires, mais renseigne sur la réception médiévale des textes scientifiques et philosophiques latins d’époque tardive.

L’oeuvre se compose de deux parties :

I. De mundo

  1. De terra
  2. Aqua
  3. Aer
  4. Aether

II. De anima

  1. De anima humana
  2. De origine animarum
  3. De anima mundi
  4. Item de animarum origine secundum alios
  5. Item de animarum origine secundum alios
  6. De cetera animarum origine

La table des matières complète de cette édition est consultable ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *