Archives de catégorie : Colloques, journées d’étude

Itinérances maritimes en Méditerranée

Les 12 et 13 octobre 2017, aura lieu à Toulon et à Marseille, le colloque :

Itinérances maritimes en Méditerranée, du Moyen Âge à la première modernité

Argumentaire :

Le colloque aborde le thème de l’itinérance en l’appliquant de manière privilégiée à l’espace maritime de la Méditerranée dans toute son étendue et toutes ses cultures, du Moyen Âge à la première modernité. Il rend compte des modalités, des enjeux des circulations de personnes autour des ports du bassin méditerranéen, dans leur dimension historique comme imaginaire. Les communications s’appuient sur un corpus varié de textes (récits de voyage, pèlerinages, hagiographies, récits de vie, registres officiels, lettres, témoignages, iconographie, documents d’archive, traités, poésie, littérature narrative) et de langues (arabe, français, italien, espagnol, anglais…) et se situent au carrefour de la littérature, l’histoire, l’histoire de l’art et l’archéologie.

La construction de cet espace, à la fois réel et mental, s’appuie sur la mobilité de personnes forcée (exil politique et religieux), l’errance (sans destination précise) comme l’itinéraire planifié (commercial, militaire, politique, diplomatique), les transferts culturels et la symbolique de la mer.

Continuer la lecture

Ordinare il mondo

Du 25 au 27 octobre 2017 se tiendra le colloque :

Ordinare il mondo. Diagrammi e simboli nelle pergamene di Vercelli

à Vercelli, Aula Magna del Seminario Arcivescovile di Vercelli.

Une partie du programme porte sur des cartes, en particulier sur la mappemonde de Vercelli.

Programme :

Mercoledì 25 ottobre, ore 15

Presiede Gian Luca Potestà
Università Cattolica del Sacro Cuore

Saluti e inizio lavori

Entre le texte et l’image: le diagramme (Jean-Claude Schmitt, École des hautes études en sciences sociales)

Link/Node – Thoughts on the epistemology and aesthetics of a representational schema in diagrams (Christoph Ernst, Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn)

Linee del tempo tra didattica, razionalizzazione e disegni teologici (Valeria De Fraja, Scuola Storica Nazionale, Istituto Storico Italiano per il Medioevo, Roma)

Discussione

Continuer la lecture

Mobility and space (programme)

Le programme du colloque Mobility and space in late Medieval and early Modern Europe, dont l’appel à communication a été relayé ici, vient d’être publié :

Il se tiendra les 23-24 juin 2017 à Oxford, au Radcliffe Humanities Building.

DAY ONE – Friday 23rd June
9.30 – 10.00 Registration
10.00 – 10.15 Welcome
10.15 – 11.15 1st Keynote Lecture
Mario Damen (University of Amsterdam) Listing Space and Mobility in the Late Medieval Low
Countries
11.15 – 11.30 Tea & Coffee
11.30 – 13.00 Session 1: Concepts and Paradigms (chair: John Watts, University of Oxford)
• Tom Pettitt (University of Southern Denmark) Negotiating Ways and Bounds: Connective vs.
Demarcative Spatial Construction in Pre-Modern Culture
• Luca Scholz (Stanford University) Movement. Some Thoughts on the Uses and Abuses of an Analytic Concept

Continuer la lecture

Trier, classer, organiser

Les 16 et 17 juin prochains, se tiendront les journées d’études :

Colloque – Trier, classer, organiser :

ordonner le monde au Moyen Âge

 

Paris, Maison de la Recherche de la Sorbonne, 28 rue Serpente, salle D323

Journée d’Etude organisée par l’association QUESTES, avec le soutien de l’ED1, de l’UMR 8596 et de l’EA 4349 de l’Université Paris-Sorbonne, ainsi que de l’ED441 et de l’EA4100 de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

contact : j.etudes.questes2017@gmail.com

5.0.2

Continuer la lecture

The Ottoman conquest and knowledge

Les 6 et 7 juillet, se tiendra à Cambridge (Newnham College) un colloque intitulé

The Ottoman conquest and knowledge : a transcultural history

Il est organisé par Alexandra Vukovich et la faculté d’Histoire de l’University of Cambridge.

Argumentaire :

This conference focuses on networks, production, and transmission of knowledge during the Ottoman conquest of the eastern Mediterranean. The aim of this conference is to further our understanding of the ways in which knowledge was transformed, exchanged, diversified, expanded, and suppressed during the period beginning with the Ottoman conquest of the Eastern Mediterranean. The conference and the intended publication, it is hoped, will make an important contribution to the growing body of research that challenges long-held assumptions, prejudices, and misconceptions that the Ottoman Conquest of Byzantium and former Byzantine lands signalled the beginning of a ‘Dark Age’ of the production and exchange of knowledge.
The conference is meant to cover a broad geographical and disciplinary field. Each panel will focus on a different geographical area, with chronologically ordered papers to cover both diverse regions–Europe, the Near East, the Balkans, North Africa, and Muscovy–and a large number of historical questions regarding the effects of the Ottoman Conquest on written culture, book-learning, and the production of knowledge. The conference will engage substantially with questions concerning the mechanics of the transmission of knowledge: the transfer of books and texts from the Byzantine Empire to other parts of the world, the transformation of the built landscape, intermarriage and marriage alliances, exiles and refugees, and diplomatic exchange; and the production of knowledge: through cross-cultural exchange and dialogue, the production and recuperation of texts and written culture, the collection and recuperation of Byzantine learning and knowledge in the wake of the Ottoman Conquest, and the creation and function of networks of knowledge in the Eastern Mediterranean and beyond. Continuer la lecture

Bilan et perspectives sur les encyclopédies médiévales

Du 22 au 24 mai, se tiendra à Louvain-la-Neuve, le colloque :

Bilan et perspectives des études sur les encyclopédies médiévales : Orient-Occident, le ciel, l’homme, le verbe, l’animal

Encyclopédie médiévale image

Programme :

Lundi 22 mai – Salle du Sénat académique, UCL

Accueil : 13h

Session 1. Orient-Occident
Présidence de séance : Godefroid de Callataÿ

14h00 – Sinem Eryılmaz (Madrid, CSIC-CORPI): « The Manipulation of Ancient and Medieval Knowledge in the Ottoman Court »
14h30 – Florence Ninitte (UCL): « Secundum fratrem Vincentium : qu’ont retenu les lecteurs du Speculum historiale au sujet de l’Islam ? »
15h – Discussion
– 15h30 pause café –

Continuer la lecture

Barbarians

“Barbarians” in Ancient Civilizations

Journée d’étude organisée par Yang Huang (IEA de Paris) et Anca Dan (Labex TransferS, CNRS- ENS Paris), avec le soutien de l’Institut d’études avancées de Paris, du Labex TransferS et de l’Université Fudan de Shanghai.

23 juin 2017 09:00 – 18:30

Institut d’études avancées de Paris
Hôtel de Lauzun
17 quai d’Anjou
75004 Paris
information@paris-iea.fr

Présentation

Le « barbare » semble être une notion très répandue dans le monde ancien et au-delà. Les civilisations pré-modernes de la Chine, du Proche et du Moyen Orient, de la Grèce, de Rome, de l’Islam et de l’Europe médiévale utilisent des mots comme « barbaros » ou d’autres stratégies pour exprimer une telle altérité. Il est donc possible de discuter cette notion dans la perspective des études comparatistes et de Kulturtransfer.
Cette journée d’étude rassemble des spécialistes de différentes cultures anciennes, médiévales et modernes qui tenteront de répondre à des questions comme : « Qu’est-ce que ‘barbare’ ? Dans quelles circonstances une telle notion apparaît-elle ? Avec quelles implications pour la définition de soi et de l’identité ethnique des sociétés concernées ? »
Les discussions permettront d’aborder de manière critique des concepts comme impérialisme, colonisation, acculturation et transferts culturels.

Continuer la lecture

Nouveaux regards sur la représentation de l’espace

Après une première journée organisée l’an dernier, une nouvelle journée d’études est organisée à Orléans le 19 mai prochain :

« Nouveaux regards sur la représentation de l’espace du Moyen Âge à la Renaissance »

Lieu : Studium, Hôtel Dupanloup, salle Max Jacob, 1 rue Dupanloup 45000 Orléans
Organisation : Juliette Dumasy (POLEN, Univ. Orléans) et Camille Serchuk (South Connecticut State University, USA) avec le soutien du laboratoire POLEN de l’Université d’Orléans.

Programme :

10h-10h15 : Accueil et introduction, par Camille Serchuk et Juliette Dumasy

10h15-10h45 : Emmanuelle Vagnon (CNRS-LAMOP), « De la vignette urbaine à la carte locale : la mémoire des lieux dans les récits de pèlerinage médiévaux »

10h45-11h15 : Nathalie Bouloux (CESR, U. Tours) : « La fonction de quelques cartes locales italiennes (fin XIIIe-fin XVe siècle) »

11h15-11h30 : discussion

11h30-12h : Christophe Spéroni (POLEN, U. Orléans) : « Une ville à géométrie variable : « pourtraicts » et plans d’Orléans du XVIe au XVIIIe siècle »

12h-12h30 : discussion

14h-14h30 : Armelle Querrien (CNRS-LAMOP) : « Principes et instruments pour le lever de territoires chez Bertrand Boysset »

14h30-15h : Françoise Michaud-Fréjaville (POLEN, U. Orléans) : « L’archevêque de Bourges et sa terre de Cornusse : image et textes entre Berry et Bourbonnais (fin du XVe siècle) »

15h-15h30 : discussion et pause

15h30-16h : Anthony Gerbino (Manchester University) : titre à venir

16h-17h : discussion et propos conclusif de Nicolas Verdier (CNRS, EHESS)

Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales

La connaissance des animaux participe de la connaissance du monde. Un colloque s’intéresse en particulier aux animaux aquatiques, parfois imaginaires, qui peuplent les mers septentrionales de l’Antiquité à l’époque moderne :

Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales. Imaginer, connaître, exploiter, de l’Antiquité à 1600

Cerisy-la-Salle, 31 mai – 3 juin 2017. Colloque organisé par le CRAHAM.

Argumentaire:

Consacré à l’histoire des poissons, monstres et mammifères aquatiques des mers septentrionales (Manche, mer du Nord, mer Baltique, mer de Norvège, Atlantique Nord), de l’Antiquité à 1600, ce colloque s’inscrit dans le cycle dédié à la Normandie médiévale et s’adresse, au-delà des spécialistes qui interviendront, à toutes les personnes intéressées par les animaux marins.

Il s’agira, tout d’abord, d’étudier la construction des savoirs sur la faune marine du Nord depuis la fin de l’Antiquité, notamment à travers les encyclopédies médiévales : comment nommer, classifier et décrire des espèces rares, parfois perçues comme des montres marins ? Ces animaux étranges sont aussi convoqués dans les chroniques et la littérature, naviguant entre véracité et imaginaire, contribuant tour à tour à la construction d’une réalité embellie ou d’un merveilleux authentique. Ils sont à l’origine d’une tradition iconographique féconde, dans laquelle les monstres marins et autres chimères « inventées » ou « réinventées » au Moyen Âge vont peupler les représentations des mers septentrionales pour y incarner l’inconnu et l’altérité de ces régions lointaines.

Quant à l’exploitation des animaux marins par l’homme, elle sera notamment envisagée à travers la pêche, la consommation des poissons ou le commerce de matières liées à l’artisanat (ivoire de morse, coquillages à pourpre, etc.). En dernier lieu, une attention toute particulière sera portée à l’histoire des baleines ainsi qu’à l’évolution de leur démographie dans l’Atlantique Nord. Continuer la lecture

Les ambassadeurs dans le monde musulman médiéval

Un séminaire « inter-laboratoires » (LA3M et IREMAM, Aix-en-Provence) porte sur :

Les ambassadeurs dans le monde musulman médiéval

(VIIIe-début XVIe siècle)

Argumentaire :

Si les échanges diplomatiques dans le monde méditerranéen médiéval ont fait l’objet de nombreuses études, la question des acteurs de la diplomatie n’a été abordée que dans le monde latin ; le Dâr al-Islam est en revanche resté quelque peu à l’écart de ce renouvellement historiographique, malgré la publication d’un petit nombre de travaux ponctuels, en particulier dans le cadre du projet  mené par le groupe de recherche de l’IFAO dirigé par Denise Aigle et Sylvie Denoix sur La paix : concepts, pratiques et systèmes politiques. Partant de ce constat et dans le prolongement de ces recherches, nous envisageons de conduire la réflexion à l’échelle du monde musulman, mais aussi dans ses rapports avec le monde extérieur, à savoir avec le monde latin, Byzance et les Mongols.

En faisant appel à toute sorte de documentation produite dans le monde musulman et également issue du monde latin, on s’interrogera sur l’existence d’une figure de l’ambassadeur/envoyé/émissaire (safîr, rasûl, mab‘ûth), celui qui porte la parole du souverain musulman. Dans quel milieu sont-ils recrutés ? Quels critères président à leur choix : leur proximité avec le souverain, la langue, leur connaissance du pays, les affaires qu’ils y mènent, leurs réseaux ? Quelles sont les limites de leur pouvoir dans les négociations et les moyens mis à leur disposition pour effectuer leurs missions ? Continuer la lecture

IMC 2017

Le programme du prochain Congrès international de Leeds, qui se tiendra du 3 au 6 juillet 2017, est en ligne :

Le thème choisi pour ce congrès est « Otherness ».

Parmi le grand nombre de sessions annoncées, on retiendra en particulier les sessions suivantes, susceptibles d’intéresser les lecteurs de ce carnet (en cliquant sur le numéro de la session, vous aurez accès à la présentation et au résumé des interventions) :

  • 123 : ‘Self’ and ‘Otherness’ across Conceptual, Geographical, and Religious Boundaries
  • 199 : Keynote Lecture 2017: The Other Part of the World for Late Medieval Latin Christendom (Felicitas Schmieder)
  • 515 : What’s in a Name?: Medieval Perspectives on Ethnicity
  • 523 : Perceptions of Other Religions, I: Islam and Islamic Countries in Christian Travel Reports and Chronicles
  • 615 : Encounters with Foreign Lands and People(s) in Travel Writing
  • 727 : Islamic Perceptions of Other Countries and Peoples
  • 840 : Cross-Cultural Contacts and Changes in Worldviews during the Pax Mongolica
  • 1021 : Remote Peoples and Countries
  • 1523 : Writing the Other in the Middle Ages, I: Travellers and Their Cultural Preconceptions
  • 1623 : Writing the Other in the Middle Ages, II: Exploring Religious and Theological Encounters
  • 1723 : Writing the Other in the Middle Ages, III: Discovering New Knowledge of the World

Comme les années précédentes, il y aura également une série de sessions « mappings » :

  • 1012 : Mappings, I: The Peutinger Map’s World
  • 1112 : Mappings, II: Producing and Reproducing Local Maps
  • 1212 : Mappings, III: The Cultural and Material Contexts of Medieval Maps
  • 1317 : Mappings, IV: Otherness in Mapping – Strange Creatures, Delimited Spaces, Different Worldview

 

Locus

Le LAMOP (Emmanuelle Vagnon, Chris Fletcher et Geneviève Bührer-Thierry) organise un séminaire sur le thème des « lieux » au Moyen Âge.

Projet « LOCUS »

Objet : étudier l’importance des « lieux » médiévaux, la raison de leur citation dans les textes et de leur inscription dans le territoire, leur postérité réelle ou littéraire.

Le projet « Locus » est un projet de séminaire transversal, réunissant les membres du LAMOP autour des « Spatialités », champ défini lors d’une réunion du laboratoire. Le champ des « Spatialités » vise à explorer la diversité des pratiques et des représentations de l’espace au Moyen Âge en tentant de se démarquer d’une approche classique qui réduit l’espace à un cadre géographique donné et objectif, préalable à l’histoire. L’espace, ce sont des pratiques, des représentations, des noms de lieux, des lexiques, des images, variables selon les contextes.

Or, il apparaît clairement que la question des lieux ne se limite pas aux études d’histoire de la cartographie ou de reconstitutions géographiques, mais concerne, de près ou de loin, la plupart des recherches des médiévistes. Le « locus » pourrait devenir ainsi un « lieu commun », un carrefour permettant aux membres du LAMOP de croiser et confronter leurs recherches et leurs méthodes. Continuer la lecture

Décrire la ville

Une journée d’étude, organisée par le LAMOP, va avoir lieu le 8 décembre 2016 à Villejuif :

Décrire la ville : textes, espaces, identités urbaines

Argumentaire :

Comment décrit-on la ville au Moyen Âge ? De nombreuses études se sont intéressées aux représentations iconographiques, mais il est moins fréquent de réfléchir sur les descriptions textuelles des villes et leurs significations.

Les travaux d’histoire urbaine s’interrogent toujours en préambule sur la définition même d’une ville au Moyen Âge. Que considérait-on alors comme une véritable ville et à partir de quels critères ? S’il est si difficile de donner une réponse claire et univoque, c’est précisément parce que les témoins médiévaux eux-mêmes ont différents points de vue sur cette question, selon leur origine et les relations qu’ils ont avec l’espace urbain.

Une première approche consiste à se demander si les descriptions renvoient à une réalité matérielle, qui peut par exemple servir de point de départ à des recherches archéologiques ou d’histoire de l’art et de l’architecture. Nombre de descriptions en effet définissent l’emplacement des principaux monuments, de la voirie, des marchés, des paroisses, des cimetières, et aussi, ne l’oublions pas, des espaces agricoles –vergers, jardins, champs-insérés dans la ville.

Or la ville ne se définit pas seulement par son espace, mais aussi par ses habitants. Les descriptions des villes sont structurées à la fois par des réalités physiques, par des lieux communs (applicables à toutes les villes), et par le point de vue de l’observateur. Les descriptions des villes sont l’expression des habitants eux-mêmes, du regard qu’ils portent sur leur environnement, mais cela peut être aussi un regard extérieur, celui d’un voyageur qui découvre la ville et en donne les caractéristiques qui frappent son regard, qui attirent sa curiosité, celui d’un marchand qui y vient régulièrement pour ses affaires, celui d’un officier ou d’un seigneur.

Être de la ville ou ne pas en être change le regard qu’on porte sur elle. En effet, la description d’une ville est une question d’identité : la description assigne à la ville une identité, une personnalité, par des monuments emblématiques (tour, pont, monastère, beffroi…), mais aussi par la définition d’un espace circonscrit – souvent par des remparts- où se définissent des statuts juridiques (bourgeois ou non), des droits, des redevances.

Enfin, les descriptions des villes relèvent d’un genre littéraire, qui mobilise des archétypes urbains. Il y a des éléments communs à toutes les villes médiévales, qui peuvent être réutilisés en fonction des contextes pour une ville réelle, mais aussi pour les villes imaginaires ou mythiques qui parsèment la littérature. De Jérusalem à Troie, de Rome à Babylone, ce sont les mêmes mécanismes descriptifs qui sont sollicités par les auteurs des textes.

Continuer la lecture

Prendre la route

Le 7 novembre prochain aura lieu la journée d’étude :

Prendre la route. Approches sociales de la mobilité de l’Antiquité au XVIIIe siècle

A l’université Paris 8, Bibliothèque, salle de recherche.

c_users_utilisateur_documents_programme-en-route-afiche-oct-2016-2Programme :

09h30 Claudia MOATTI (univ. Paris 8) : introduction

10h30 Jérôme FRANCE (univ. Bordeaux-Montaigne) : Pratiques fiscales et société : passer la douane dans l’empire romain

10h30 Sylvie CROGIER (univ. Tours-François Rabelais) : Les usagers du cursus publicus : des privilégiés ?

11h00 Discussion

Continuer la lecture

Order into Action

Du 10 au 12 novembre prochain, se tiendra à Heidelberg le colloque :

Order into Action

How large-scale concepts of world-order determine practices in the premodern world

order-into-action-programme2_page_1Argumentaire :

In recent years, research on premodern sys-tems of world order (concepts and practices) and pertinent large-scale categories has inten-sified: numerous enlightening studies teach us about the perceptions and descriptions of “the world” in premodern Europe and Asia (c. 1300-1600). Many of these studies are valuable and help us to better understand how historical actors or societies constructed and perceived the world they inhabited. However, the ques-tion if and how such large-scale concepts that constituted the basic elements of overall world orders were translated into concrete actions or practices, remains underexplored.
In order to analyse and underline the relevance of our insights into the mental representations of “the world”, it seems necessary and fruitful to ask, how theoretical or intellectual models influenced (or even determined) concrete ac-tions on an individual or collective level. The conference “Order into Action” addresses this question and seeks to combine and discuss the perspectives of scholars in European, Arabic and Islamic, and Asian Studies as well as of experts of non-Eurasian cultures. The different papers focus on exemplary case studies from different areas of expertise, which pos-sess the potential to be ‘generalised’ in the perspective of our overarching question.

Continuer la lecture