Archives de catégorie : Vient de paraître

Les voyages de Jean de Tournai

Les éditions de récits de pèlerinages ne sont pas si fréquentes que cela. On doit donc saluer la publication du volume suivant :

LE RÉCIT DES VOYAGES ET PÈLERINAGES DE JEAN DE TOURNAI 1488-1489

Édité par Béatrice Dansette et Marie-Adélaïde Nielen

4e de couverture :

Après les années 1450, de nombreux voyageurs occidentaux naviguent depuis Venise vers Jérusalem pour gagner leur salut, malgré les plus grands périls. Leurs récits de pèlerinage, constituant un important corpus, sont de précieux témoins des liens existant depuis le ive siècle entre l’Europe et la Terre sainte.

Un marchand de Valenciennes, Jean de Tournai, en pèlerinage de 1488 à 1489 vers Rome, Jérusalem et Saint-Jacques de Compostelle, nous a laissé une relation de ses voyages mouvementés, riche de renseignements sur les régions qu’il traverse et la montée de l’individualisme qui caractérise cette époque pré-humaniste. En cette fin du XVe siècle, son texte, très vivant et précis, traduit également les bouleversements que connaissent l’Occident et le Proche-Orient et les rapports très conflictuels entre les Turcs ottomans, récents maîtres de Constantinople, et les puissances européennes, qui redoutent de ne pouvoir endiguer le flot turc.

Paris, CNRS Editions, coll. Sources d’histoire médiévale, 2017.

 

The Architecture of the Christian Holy Land

Kathryn Blair Moore, The Architecture of the Christian Holy Land. Reception from Late Antiquity through the Renaissance, Cambridge, Cambridge University Press, 2017.

 

In the absence of the bodies of Christ and Mary, architecture took on a special representational role during the Christian Middle Ages, marking out sites associated with the bodily presence of the dominant figures of the religion. Throughout this period, buildings were reinterpreted in relation to the mediating role of textual and pictorial representations that shaped the pilgrimage experience across expansive geographies. In this study, Kathryn Blair Moore challenges fundamental ideas within architectural history regarding the origins and significance of European recreations of buildings in Jerusalem, Bethlehem, and Nazareth. From these conceptual foundations, she traces and re-interprets the significance of the architecture of the Holy Land within changing religious and political contexts, from the First Crusade and the emergence of the Franciscan Custody of the Holy Land to the anti-Islamic crusade movements of the Renaissance, as well as the Reformation.

Continuer la lecture

Le voyage au Moyen Âge

Vient de paraître :

Le voyage au Moyen Âge : description du monde et quête individuelle

Sous la direction de Damien Coulon et Christine Gadrat-Ouerfelli, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2017.

Présentation : Les recherches sur les récits de voyage médiévaux connaissent actuellement un renouveau des perspectives envisagées, qui situent ces textes dans des contextes et des problématiques renouvelés. Les dix contributions présentes dans ce volume explorent deux pistes : d’une part les liens entre récits de voyage et géographie, d’autre part la place de ces récits dans le développement d’une quête du « moi » au cours du Moyen Âge. La frontière entre récit viatique et traité de géographie est floue et les définitions de ces deux domaines demeurent poreuses tout au long du Moyen Âge. De la même façon, la place que tient l’écriture du voyage dans la naissance de l’autobiographie est significative et l’histoire de ces deux genres littéraires se croise fréquemment. Ces deux aspects, souvent opposés, rarement rassemblés, ne sont cependant pas antinomiques, mais méritent d’être examinés de façon conjointe. En effet, le voyageur, confronté à des lieux et des expériences nouveaux, qui viennent enrichir les connaissances géographiques, est aussi amené à un retour sur soi et à un questionnement sur son identité.

Continuer la lecture

Cultures de l’autre

Le dernier numéro (35, 2017) de Questes (revue d’études médiévales publiant des articles de jeunes chercheurs) porte sur

Cultures de l’autre : rencontre, rejet, échange

Table des matières:

  • Yasmina Foehr-Janssens
    Les cultures de l’autre en questions : « penser-à-l’autre » et présence du féminin
  • Viviane Griveau-Genest et Pauline Guena
    Culture de l’autre : introduction
  • Adrien Carbonnet
    « Comme estranges personnes » : à la rencontre de l’Autre à Arras (1479–1484)
  • Jonathan Bloch
    Ces étrangers d’à-côté : le stéréotype du milicien flamand sous la plume du chroniqueur picard Enguerran de Monstrelet
  • Marco Robecchi
    Entre humanité et bestialité : Riccold de Montecroix face à l’autre dans son voyage
  • Florian Besson
    Ce qui circule : mots et cadeaux entre échange et rejet dans l’Orient des croisades
  • Cristina Dusio et Marco Robecchi
    « Baudaire » et la littérature médiévale de l’Occident chrétien : entre mythe et géographie. Le cas de la Bataille Loquifer
  • Jean-David Richaud
    Être dirigé par l’Autre : les Turcs au Moyen-Orient (xie–xiie siècles)
  • Camille Carnaille
    Les émotions face à l’altérité
  • Viviane Griveau-Genest et Pauline Guena
    Culture de l’autre : éléments bibliographiques

Tous les articles sont disponibles en texte intégral en ligne sur le site de Questes.

De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber

Vient de paraître :

Pseudo-Bède, De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber. La création du monde céleste et terrestre, traduction et édition de Mylène Pradel-Baquerre, Cécile Biasi et Amand Gévaudan, sous la direction de Béatrice Bakhouche, Paris, Classiques Garnier, 2017.

Le De mundi caelestis terrestrisque constitutione liber, attribué à tort à Bède, est un texte curieux, qui, élaboré en milieu monastique au xie ou xiie siècle, présente peu de références scripturaires, mais renseigne sur la réception médiévale des textes scientifiques et philosophiques latins d’époque tardive.

L’oeuvre se compose de deux parties :

I. De mundo

  1. De terra
  2. Aqua
  3. Aer
  4. Aether

II. De anima

  1. De anima humana
  2. De origine animarum
  3. De anima mundi
  4. Item de animarum origine secundum alios
  5. Item de animarum origine secundum alios
  6. De cetera animarum origine

La table des matières complète de cette édition est consultable ici.

Le voyage dans l’Antiquité tardive

Vient de paraître un numéro de la revue Antiquité tardive (t. 24, 2016, parution en 2017), consacré à :

Le voyage dans l’Antiquité tardive : réalités et images

Table des matières :

G. Cantino Wataghin, J.-P. Caillet, Iter facere

1  Comment voyage-t-on ?

 • Itinéraires et cursus publicus

R. J. A. Talbert, Visions of travel and their realization

P. Basso, La viabilità tardoantica: riflessioni e problemi aperti

S. Guédon, Passer la frontière. L’exemple africain

L. di Paola, Il cursus publicus in età tardoantica: storia di un servizio di stato tra conservazione e mutamento Continuer la lecture

Philippe de Mézières et l’Europe

Vient de paraître :

Philippe de Mézières et l’Europe. Nouvelle histoire, nouveaux espaces, nouveaux langages, éd. Joël Blanchard et Renate Blumenfeld-Kosinski, Genève, Droz, 2017 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance, 140).

Présentation:

Chevalier dévoreur d’espace, zélateur infatigable de la croisade, homme sans frontières, conseiller des princes, Philippe de Mézières est l’illustration exemplaire d’une certaine idée de l’Europe. Le mot n’existe pas au Moyen Age dans son acception moderne : la diversité des langues et des intérêts laisse peu de place à une interprétation unique. Face aux assauts des Infidèles, aux guerres et aux épidémies, la chrétienté s’interroge, cherche à se réformer, cartographie ses angoisses et tente de se ressourcer et d’atteindre à une rédemption salvatrice. Pour Mézières, l’Europe est un kaléidoscope dans lequel il voit et dénonce trahisons et querelles ; mais au-delà de ce constat amer, il veut croire en un souffle nouveau qui rassemble et mette en marche ce grand corps désuni.

Continuer la lecture

Odorico da Pordenone

Une édition critique du récit de voyage d’Odoric de Pordenone vient de paraître :

Odorico da Pordenone, Relatio de mirabilibus orientalius Tatarorum, éd. Annalia Marchisio, Florence, Edizioni del Galluzzo, 2016 (coll. Edizione nazionale dei testi mediolatini d’Italia, 41).

Ce récit, pourtant bien connu de tous ceux qui s’intéressent aux voyages au Moyen Âge, n’était jusque-là pas disponible en édition critique et il était malaisé de s’y retrouver entre les différentes versions, dont peu étaient d’ailleurs éditées correctement.

Il est vrai qu’il existe un grand nombre de manuscrits de ce récit, répartis en plusieurs versions et rédactions latines, mais aussi dans des traductions vernaculaires (toscan, vénitien, français, allemand, castillan et gaëlique).

Ce volume s’occupe uniquement des versions latines, qui sont au nombre de neuf. Après avoir décrit les manuscrits latins, l’éditrice retrace la tradition manuscrite de ce texte, en identifiant les différentes rédactions et en les articulant les unes aux autres.

Suit alors l’édition critique des différentes versions, pourvue d’un apparat critique très complet.

Il ne s’agit pas seulement d’une nouvelle édition d’un texte bien connu, mais de la première vraie édition critique de ce récit. Les chercheurs disposent enfin d’un texte sûr, fiable et lisible pour l’un des récits de voyage les plus populaires à la fin du Moyen Âge. L’éditrice doit être félicitée pour le grand effort que ce travail a dû représenter et pour l’avoir mené à terme, alors que les tentatives faites par le passé n’ont jamais abouti.

Orbis disciplinae

A paraître :

Orbis disciplinae, Hommages en l’honneur de Patrick Gautier Dalché, textes réunis par Nathalie Bouloux, Anca Dan et Georges Tolias, Turnhout, Brepols, 2017.

orbisdisciplinae_web3_page_1Présentation :

L’ouvrage réunit trente-six articles offerts à Patrick Gautier Dalché par ses amis, ses élèves et ses collègues à l’occasion de son départ en retraite. Pour rendre hommage à ses travaux, qui ont renouvelé les recherches sur l’histoire des perceptions et représentations de l’espace, les éditeurs ont souhaité rassembler des contributions qui pour l’essentiel s’inscrivent dans cette même perspective, traitant des représentations spatiales aussi bien textuelles que cartographiques, savantes ou empiriques, dans la longue période que lui-même étudie, allant de l’Antiquité tardive au XVIe siècle. Continuer la lecture

De peregrinatione

Un volume d’hommages à Paolo Caucci von Saucken, actes d’un colloque tenu à Pérouse les 27-29 mai 2016, vient de paraître sous le titre :

De peregrinatione

éd. Giuseppe Arlotta, Perugia-Pomigliano d’Arco, Edizioni Compostellane, 2016.

Présentation :

De peregrinatione è una collectanea compilata in occasione del 75° genetliaco del professor Paolo Caucci von Saucken, e raccoglie i saggi dei più noti esperti del pellegrinaggio provenienti da Università e Centri di ricerca di tutta Europa.
Gli Studiosi affrontano, nell’ambito delle proprie competenze, questioni primarie relative, prevalentemente, alle origini del pellegrinaggio a Roma, a Santiago e a Gerusalemme, alle principali manifestazioni ed interpretazioni del pellegrinaggio medievale, alla civiltà sorta intorno alle vie che hanno articolato questa complessa realtà e alla iconografia che ne ha raccolto il senso e il significato.
Ne è derivato un libro unico nel suo genere, che costituisce uno snodo essenziale per i rinnovati studi sulla tematica dei pellegrinaggi, e rappresenta una precisa espressione della comunità scientifica internazionale che negli ultimi trent’anni ha approfondito e condiviso, nei centri di ricerca, nei convegni e nelle pubblicazioni, l’intera materia. Continuer la lecture

Aspetti del meraviglioso

Vient de paraître :

Aspetti del meraviglioso nelle letterature medievali. Aspects du merveilleux dans les littératures médiévales

dir. F. E. Consolino, L. Spetia, F. Marzella, Turnhout, Brepols, 2016.

Présentation :

This book provides a fresh insight into European medieval culture by focusing on the concept of the marvellous as it was depicted in medieval writings. Drawing together papers that were presented at the Aspects of the Marvellous in Medieval Literature conference, held at the University of L’Aquila in November 2012, the volume takes a broad multicultural and multilingual approach that offers new perspectives onto the various kinds of mirabile and their common themes in texts from across Europe. Contributions to this volume pay equal attention to both Latin and vernacular writings, and cover aspects of the marvellous in fields as diverse as medieval Latin literature, Romance, Germanic, and Celtic philology, miracles and mirabilia, monsters and fairies, strange creatures and fantastic worlds. Above all, by expanding analysis through different literatures, languages, and literary genres, the volume not only provides an opportunity to compare and contrast key themes and features of these texts, but also casts new light onto the making of our own cultural identity.

Ces Actes du Colloque International de L’Aquila (Aspects of the Marvelous in Medieval Literatures, 19 – 21 Novembre 2012) offrent une réflexion à plusieurs voix sur les nombreux aspects du merveilleux dans les littératures du Moyen Âge occidental. Les différentes déclinations du merveilleux y sont explorées dans les récits hagiographiques, les contes fantastiques, les descriptions de lieus exotiques et de créatures étranges, et surtout dans les romans du cycle arthurien. Il en ressort un recueil particulièrement riche et diversifié, qui montre l’existence de motifs communs aux différentes littératures − latine et vulgaires − et qui relèvent d’une même koinè culturelle. Les analyses conduites par les différents contributeurs permettent de saisir les particularités thématiques et stylistiques liées aux genres littéraires et aux destinataires. La bibliographie sur le merveilleux/fantastique qui clôt le volume témoigne les perspectives et les intérêts présents dans le livre et fournit un point de départ pour de nouvelles investigations.

Continuer la lecture

La fabrique de l’océan Indien

Vient tout juste de paraître :

La fabrique de l’océan Indien

Cartes d’Orient et d’Occident (Antiquité-XVIe siècle)

Dir. par Emmanuelle Vagnon et Eric Vallet, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017.

Description :

Richement illustré, cet ouvrage invite à un voyage à travers plus de vingt siècles de cartographie, où l’on découvre comment l’océan Indien a été imaginé et représenté, en Orient et en Occident, depuis les premières cartes babyloniennes jusqu’aux planisphères de la fin du XVIe siècle. Il ne se contente pas de décrire l’émergence d’une cartographie moderne à partir des navigations européennes du XVIe siècle ; il considère aussi les savoirs issus des grandes aires de l’Ancien monde, de l’Extrême-Orient à l’Europe, en passant par les mondes de l’Islam, pour croiser les regards et explorer les approches communes qui, au-delà des distances géographiques et culturelles, ont façonné une image progressivement unifiée de cet espace. Par l’observation des tracés, des noms et des illustrations figurant sur de nombreux documents – mappemondes, schémas, cartes régionales, globes et planisphères – construits à plusieurs échelles, le lecteur est ainsi convié à parcourir et découvrir les multiples représentations d’un vaste espace maritime commun à plusieurs cultures. Continuer la lecture

Pays bourguignons et Orient

Vient de paraître l’ouvrage suivant :

Alain Marchandisse et Gilles Docquier (éd.), Pays bourguignons et Orient : diplomatie, conflits, pèlerinages, échanges (XIVe-XVIe siècles), Neuchâtel, 2016 (Publication du Centre européen d’études bourguignonnes, 56).

Présentation :

C’est en septembre 2015 que se tenaient conjointement à Mariemont et à Bruxelles, les 56e Rencontres du Centre européen d’études bourguignonnes, sous l’intitulé « Pays bourguignons et Orient : diplomatie, conflits, pèlerinages, échanges (XIVe-XVIe siècles) ». Cette démarche s’inscrivait dans le prolongement – axé sur une période particulièrement riche pour nos territoires – des réflexions synthétisées par l’exposition « Mémoires d’Orient. Du Hainaut à Héliopolis » qui s’était tenue au Musée royal de Mariemont en 2010. Un an plus tard donc, les actes de ce colloque international sont dès à présent disponibles. La publication regroupe treize contributions livrant un regard inédit sur les contacts, tantôt conflictuels, tantôt emplis de curiosité (voire d’admiration), échangés de part et d’autre de la Méditerranée. Réalisées par divers spécialistes de l’époque des ducs Valois de Bourgogne et de leurs successeurs Habsbourg, les différentes études s’intéressent, notamment, aux nouvelles en provenance du monde oriental à la cour de Bourgogne, à l’intérêt du duc Philippe le Bon pour l’artillerie ottomane, du possible voyage en Terre sainte par le célèbre peintre Jean Van Eyck, des missions diplomatiques d’un ambassadeur de Charles Quint à Constantinople. Autant de thèmes passionnants qui nous permettent de faire le point des connaissances actuelles sur la diversité et la complexité de ces relations établies au tournant du Moyen Âge et de la première Modernité.

Continuer la lecture

Reconnaître et délimiter l’espace

Vient de paraître : Nacima Baron, Stéphane Boissellier, François Clément et Flocel Sabaté (éd.), Reconnaître et délimiter l’espace localement au Moyen Âge. Limites et frontières (vol I), Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2016 (Histoire et civilisations).

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur :

Les limites et les frontières ne sont pas une anecdote érudite ou formelle. Tout d’abord, la vie des êtres humains a été délimitée et précisée par les limites juridictionnelles locales (communautés d’habitants, seigneuries et paroisses) et par les aires d’influence des communautés urbaines. Treize cas, concentrés en France et s’étendant jusqu’au Bas-Rhin et la côte atlantique portugaise en passant par la Catalogne, sont ici analysés par de prestigieux historiens, afin de saisir les axes qui permettent de reconnaître et de délimiter l’espace local depuis la fin de l’Empire romain jusqu’à la fin du Moyen Âge. Il s’agit d’une période de formation pour l’identité européenne, où le profil territorial joua un rôle essentiel qu’il faut connaître afin de saisir de façon appropriée les racines du présent.

Continuer la lecture

Un guide français de Terre sainte

Les éditions Classiques Garnier viennent de publier l’ouvrage suivant :

Gabriele Giannini, Un guide français de Terre sainte, entre Orient latin et Toscane occidentale, coll. Recherches littéraires médiévales n°21, Paris, 2016, 352 p.

D’après la table des matières disponible en ligne, l’auteur a mené ses recherches, à partir d’un manuscrit de Ferrare (Biblioteca Comunale Ariostea, II.280), sur un groupe de six manuscrits au total, contenant des textes apparentés. Après l’étude de ces manuscrits et la reconstitution de leur tradition, il nous en livre l’édition.