Archives mensuelles : janvier 2017

Locus

Le LAMOP (Emmanuelle Vagnon, Chris Fletcher et Geneviève Bührer-Thierry) organise un séminaire sur le thème des « lieux » au Moyen Âge.

Projet « LOCUS »

Objet : étudier l’importance des « lieux » médiévaux, la raison de leur citation dans les textes et de leur inscription dans le territoire, leur postérité réelle ou littéraire.

Le projet « Locus » est un projet de séminaire transversal, réunissant les membres du LAMOP autour des « Spatialités », champ défini lors d’une réunion du laboratoire. Le champ des « Spatialités » vise à explorer la diversité des pratiques et des représentations de l’espace au Moyen Âge en tentant de se démarquer d’une approche classique qui réduit l’espace à un cadre géographique donné et objectif, préalable à l’histoire. L’espace, ce sont des pratiques, des représentations, des noms de lieux, des lexiques, des images, variables selon les contextes.

Or, il apparaît clairement que la question des lieux ne se limite pas aux études d’histoire de la cartographie ou de reconstitutions géographiques, mais concerne, de près ou de loin, la plupart des recherches des médiévistes. Le « locus » pourrait devenir ainsi un « lieu commun », un carrefour permettant aux membres du LAMOP de croiser et confronter leurs recherches et leurs méthodes. Continuer la lecture

Orbis disciplinae

A paraître :

Orbis disciplinae, Hommages en l’honneur de Patrick Gautier Dalché, textes réunis par Nathalie Bouloux, Anca Dan et Georges Tolias, Turnhout, Brepols, 2017.

orbisdisciplinae_web3_page_1Présentation :

L’ouvrage réunit trente-six articles offerts à Patrick Gautier Dalché par ses amis, ses élèves et ses collègues à l’occasion de son départ en retraite. Pour rendre hommage à ses travaux, qui ont renouvelé les recherches sur l’histoire des perceptions et représentations de l’espace, les éditeurs ont souhaité rassembler des contributions qui pour l’essentiel s’inscrivent dans cette même perspective, traitant des représentations spatiales aussi bien textuelles que cartographiques, savantes ou empiriques, dans la longue période que lui-même étudie, allant de l’Antiquité tardive au XVIe siècle. Continuer la lecture

Mobility and space

Les appels à communication se multiplient actuellement. En voici un nouveau :

Mobility and space in late Medieval and Early Modern Europe

Le colloque aura lieu les 23-24 juin 2017 à l’Université d’Oxford.

Argumentaire :

The application of spatial paradigms to the study of late medieval and early modern societies is now well underway. In contrast, the so-called ‘mobility turn’ has struggled to find its way from the social sciences to the humanities and particularly to disciplines concerned with the study of the past. This conference proposes to bring the two together by exploring how everyday mobility contributed to the shaping of late medieval and early modern spaces, and how spatial frameworks affected the movement of people in pre-modern Europe.
In focusing on these issues, the conference also intends to relate to current social challenges. The world is now more mobile than ever, yet it is often argued that more spatial boundaries exist today than ever before. The conference hopes to reflect on this contemporary paradox by exploring the longterm history of the tension between the dynamism of communities, groups and individuals, and the human construction of places and boundaries.
Prospective speakers are invited to submit proposals of no more than 300 words for 20-minute papers. Papers may engage with questions of mobility and space at a variety of levels (regional, urban, domestic) and interdisciplinary approaches are particularly encouraged. Continuer la lecture

Strangers at the gate

Appel à communications :

Strangers at the gate !

The (un)welcome mouvement of people and idea on the Medieval world

The medieval world was a dynamic place. Stories, texts, and ideas flowed from one community to another, changing and growing in the process; an individual’s journey could bring and spread intellectual, artistic, or administrative innovations; larger groups moved, seeking fresh beginnings or an escape from current tribulations. And, just as today, new arrivals were sometimes seen as welcome opportunities for growth, and sometimes as unsettling threats.

This conference will explore instances of such migrations and their reception from across the medieval period. It aims to be fully interdisciplinary, and welcomes submissions from scholars of all disciplines, including but not limited to manuscript and literary studies, art history, archaeology and history. Papers from PhD students and early career researchers are welcomed. Continuer la lecture

L’itinérance curiale

Appel à contribution pour le projet :

L’itinérance curiale, du Moyen Âge au XIXe siècle

Argumentaire :

L’itinérance curiale est un sujet peu étudié en France, contrairement à ce qui s’observe dans d’autres pays européens où ce phénomène a bénéficié d’un intérêt marqué de la part de la recherche.

Les grands jalons de l’histoire des séjours et déplacements de la cour de France sont pourtant bien connus. Sous les Carolingiens, le cœur politique de l’empire est situé à Aix-la-Chapelle qui se trouve au centre d’un réseau palatial orienté au nord et à l’est, entre les palais de Francfort, Nimègue, Compiègne et Thionville. Sous les Capétiens, l’itinérance curiale est marquée par une concentration précoce sur Paris qui revêt dès la fin du XIIe siècle les fonctions de capitale et qui sert de résidence privilégiée aussi dans la deuxième moitié du XIVe siècle. Au siècle suivant, deux régions dominent les trajectoires de la cour : la région parisienne et la vallée de la Loire. À la Renaissance, la concentration grandissante sur un ensemble réduit de résidences situées en région parisienne peut être mise en relation avec la sédentarisation des cours qui s’observe dans la plupart des pays européens à cette époque. En 1682, l’installation de la cour à Versailles marque l’achèvement de ce processus. Oscillant entre Paris et Versailles, le profil des déplacements ne connait que peu de variations jusqu’à la disparition de la monarchie au XIXe siècle.

Continuer la lecture

De peregrinatione

Un volume d’hommages à Paolo Caucci von Saucken, actes d’un colloque tenu à Pérouse les 27-29 mai 2016, vient de paraître sous le titre :

De peregrinatione

éd. Giuseppe Arlotta, Perugia-Pomigliano d’Arco, Edizioni Compostellane, 2016.

Présentation :

De peregrinatione è una collectanea compilata in occasione del 75° genetliaco del professor Paolo Caucci von Saucken, e raccoglie i saggi dei più noti esperti del pellegrinaggio provenienti da Università e Centri di ricerca di tutta Europa.
Gli Studiosi affrontano, nell’ambito delle proprie competenze, questioni primarie relative, prevalentemente, alle origini del pellegrinaggio a Roma, a Santiago e a Gerusalemme, alle principali manifestazioni ed interpretazioni del pellegrinaggio medievale, alla civiltà sorta intorno alle vie che hanno articolato questa complessa realtà e alla iconografia che ne ha raccolto il senso e il significato.
Ne è derivato un libro unico nel suo genere, che costituisce uno snodo essenziale per i rinnovati studi sulla tematica dei pellegrinaggi, e rappresenta una precisa espressione della comunità scientifica internazionale che negli ultimi trent’anni ha approfondito e condiviso, nei centri di ricerca, nei convegni e nelle pubblicazioni, l’intera materia. Continuer la lecture

Itinérances maritimes en Méditerranée

Appel à communications pour le colloque :

Itinérances maritimes en Méditerranée (du Moyen Âge à la première modernité) – Colloque international BABEL/CLARE

Date : 12-13 octobre 2017
Lieu : Université de Toulon, Musée de la marine (Toulon), MUCEM (Marseille)
Organisation :
Sandra Gorgievski (BABEL/Toulon)
Ines Kirschleger (BABEL/Toulon)
Françoise Poulet (CLARE/Bordeaux)

Argumentaire :

Ce projet fait suite au colloque « Itinérances spirituelles : écriture et mise en récit du voyage intérieur (XVe-XVIIIe s.) » qui s’est tenu à Bordeaux du 26 au 28 novembre 2014, en partenariat avec le laboratoire CLARE (Université Bordeaux Montaigne).

Ce second volet prévu à Toulon se donne pour objectif d’affiner le concept d’« itinérances » défini lors des premières rencontres, en l’appliquant de manière privilégiée à l’espace maritime de la Méditerranée dans toute son étendue et toutes ses cultures. Continuer la lecture